Le Parlement européen souhaite un débat sur une Assemblée Parlementaire aux Nations Unies

Dans une résolution adoptée le 5 juillet 2017 sur la politique de l’Union européenne à la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations unies qui débutera en septembre, le Parlement européen a appelé le Conseil de l’Union européenne à lancer un débat « au sujet de la création d’une Assemblée parlementaire aux Nations unies » (APNU).

La résolution qui sera formellement transmise au Conseil par le président du parlement Antonio Tajani ajoute que l’APNU devra être discutée « en vue d’améliorer le profil démocratique et le processus démocratique interne » des Nations unies « pour permettre à la société civile mondiale d’être directement associée à l’élaboration des décisions ».

Le parlementaire européen Jo Leinen (S&D) qui avait initié l’intégration de cette recommandation sur l’APNU dans une résolution a déclaré : « cette année, les recommandations du Parlement européen relatives à la 72e Assemblée générale des Nations unies incluent une fois de plus un appel au Conseil de l’UE à promouvoir l’idée d’une Assemblée parlementaire des Nations unies.
Le sommet du G20 à Hambourg illustre très bien ce qui n’est pas normal dans l’ordre du monde. Alors que 20 pays prennent des décisions, 175 membres des Nations unies sont exclus. Ceci n’est pas durable. À travers la mise en place d’une Assemblée parlementaire, les représentants élus par tous les citoyens apportent une véritable voix au système mondial »
.

« Les organisations internationales devraient être l’objet d’un contrôle public et non d’une diplomatie obscure et secrète. Je soutiens la mise en place d’une Assemblée parlementaire au sein du système des Nations unies pour créer l’opportunité d’une participation plus importante du public dans les activités des Nations unies » a déclaré Elmar Brok (PPE), un membre du Parlement européen, ancien Président permanent de la Commission des Affaires étrangères du Parlement et Président de l’Union des fédéralistes européens.

Un besoin grandissant de transparence et de responsabilité démocratique

Le rapporteur en charge de la résolution, le parlementaire européen, Andrey Kovatchev (PPE), a affirmé : « il y a un besoin grandissant de transparence et de responsabilité démocratique. Je crois qu’encourager le débat sur la mise en place d’une Assemblée parlementaire aux Nations unies est une étape dans la bonne direction ».

Il a ajouté : « les Nations unies devraient étudier toutes les options possibles pour améliorer la légitimité démocratique et la confiance des gens. La communauté internationale avec la société civile devraient parvenir à une alternative au blocage récurrent du système des NU. De plus, ce débat pourrait renforcer la société civile mondiale et encourager l’engagement public ».

L’année dernière, la Haute Représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et Vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, affirmait que l’APNU « pourrait être un outil très utile ». Avant d’accéder à son poste actuel, elle avait appuyé, en tant que député italienne, la campagne pour une APNU. Jusqu’à présent, environ 1 500 anciens et actuels membres de parlements ont exprimé leur soutien.

Le coordinateur de la campagne, Andreas Bummel, a introduit l’Appel du Parlement au Conseil. En mai, la Campagne a organisé un meeting informel sur l’APNU à New York en collaboration avec la Mission canadienne des NU, qui a rassemblé à la fois des experts de la société civile et des représentants de 12 gouvernements.

« Avec cette résolution, le Parlement européen comme instance représentative des citoyens européens, a été clair sur le fait qu’il souhaite un débat sérieux sur ce sujet et qu’il voudrait voir les gouvernements européens y jouer un rôle proactif lors de la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations unies » a dit M. Bummel.

Le soutien du Parlement européen pour l’APNU est depuis longtemps, établi. La première résolution à ce sujet a été adoptée en 1994.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :