Syriza l’emporte en Grèce : Alexis Tsipras ne va pas changer l’Europe pour autant - Le Plus

Avertissement : les tribunes sont des contributions individuelles de sympathisants du mouvement au débat et ne reflètent pas nécessairement les positions de celui-ci.

, par Fabien Cazenave

Le 25 janvier, c’est Alexis Tsipras et son parti Syriza, qui sont arrivés en tête des législatives grecques. Une victoire que tous se sont empressés de saluer. Syriza et son emblématique leader ont d’ores et déjà annoncé la fin de la troïka et donc de l’austérité mise en place par les créanciers européens et internationaux. Peut-il changer l’Europe ? Pas sûr, pour Fabien Cazenave.

En savoir plus sur Le Plus

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :