Service militaire et service alternatif ? Perspective européenne oblige !

Avertissement : les tribunes sont des contributions individuelles de sympathisants du mouvement au débat et ne reflètent pas nécessairement les positions de celui-ci.

Service militaire et service alternatif ? Perspective européenne oblige !

Comme en France, un débat a lieu en Allemagne sur le retour de la conscription. Christian Moos., secrétaire général de l’UEF-Allemagne, souligne la nécessité de réfléchir à l’échelle européenne.

« Le débat en cours sur une réintroduction du service militaire et du service civil alternatif en Allemagne pourrait être dû au creux estival. Vu ces changements de politique sécuritaire que personne n’aurait imaginé il y a peu d’années encore, le débat ne devrait pas s’arrêter aux aspects tactiques », dit le secrétaire général d’Europa-Union (UEF-Allemagne), Christian Moos.

Il poursuit que « raisonner uniquement pour l’Allemagne serait une erreur fondamentale. Si pour des raisons de politique sécuritaire une réintroduction du service militaire s’impose – il n’est pas du ressort de Europa-Union d’en juger – il faudrait être prévoyant et l’organiser dans un cadre européen ».

« Le service militaire et le service civil alternatif sont des expériences qui forment l’identité et le caractère. Les jeunes Européennes et Européens pourraient réaliser un tel service de partout dans l’Union européenne dans les armées nationales ou dans des hôpitaux ou autres foyers. »

Europa-Union s’engage pour la mise en commun des forces armées nationales à l’échelle européenne.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :