N’acceptons pas le mur de la honte de Viktor Orban – Taurillon

Avertissement : les tribunes sont des contributions individuelles de sympathisants du mouvement au débat et ne reflètent pas nécessairement les positions de celui-ci.

, par Fabien Cazenave

Le premier ministre hongrois veut construire un mur entre son pays et la Serbie. C’est sa réponse démagogique à l’afflux de migrants auquel son pays est incapable de faire face seul, car trop petit. Un nouveau mur de la honte risque d’apparaître en Europe.

En savoir plus sur le Taurillon.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :