Les tribunes sont des contributions individuelles de membres de l’association au débat et ne reflètent pas nécessairement les positions de celle-ci.

Modifier les traités européens - lettre au Président

, par Pierre-Yves Maurice

Monsieur le Président

Vous venez de prendre vos hautes fonctions
Vos déclarations sur l’avenir de l’Union européenne
nous paraissent fondamentales, pour l’avenir de notre continent
ses peuples et ses citoyens

Vous avez rendu visite à une grande Chancelière
dont l’histoire soulignera son combat incessant
pour éviter toute confrontation inutile entre nos deux nations
Elle a vu. Elle a vécu, dans deux mondes opposés
Elle sait. Elle a compris ce qu’a été l’horreur de notre passé
Et surtout elle affirme sa conviction/ :
que cela, plus jamais et jamais plus, ne puisse revenir

Mais, Monsieur le Président
Pouvons-nous seulement nous contenter de simples déclarations ?

Cette Union pour l’Europe doit être sacrée
Elle est unique au monde, dans sa configuration institutionnelle actuelle
et très originale. Il faut la renforcer, l’adapter et l’ajuster pour résister
aux défis de tous les genres, qui la menace

Cette adaptation doit prendre en compte sa cohésion
dans tous les domaines et faire en sorte qu ’elle soit notre parole
unique et ferme dans le monde. Que dire alors ?

Que votre mission, à ce jour, est de la consolider, de la rassembler et de l’unir
Oui. Elle peut rester en l’état. Certes
Mais elle peut aussi devenir un « État unique et fédéré »
protégeant chacun dans son espace national et ses particularités en
respectant scrupuleusement:son originalité, ses
langues, sa culture et l’historie de sa civilisation

Mais elle doit aussi s’engager dans une nouvelle configuration, d’un autre ordre constitutionnel

Être fédérale

Et cela est concevable. Même s’il y a encore beaucoup de travail pour y parvenir
pour rendre ce projet plus accessible à tous et accepté
Nous avons été la patrie des droits de l’Homme, du citoyen
et, pour une grande part, de la Culture et des Arts de l’Europe

Nous pouvons faire ainsi afin que la France
rayonne dans le monde entier. Ce qui est son seul avenir
dans une Europe « Unie et fédérée »

Nos jeunes enfants et étudiants
Nos professionnels de tous les secteurs, privés et publics
Nos anciens, dont il faut tirer tout le bon
de leur expérience, de leur compétence et de leur sagesse
s’unissent pour une Europe solidaire et fédérée.

Il faut alors le faire

C’est tout le sens qu’il faut donner à la modification des traités européens,
Monsieur le Président

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :