Listes transnationales : une fausse bonne idée

Avertissement : les tribunes sont des contributions individuelles de sympathisants du mouvement au débat et ne reflètent pas nécessairement les positions de celui-ci.

, par Pierre Jouvenat

Listes transnationales : une fausse bonne idée

Selon Pierre Jouvenat « la priorité immédiate doit être l’européanisation des partis nationaux, qui demeurent les mieux placés pour donner une assise de représentativité locale et citoyenne à l’Europe. Une approche de bas en haut plutôt que de haut en bas. »

« On considère généralement que seules les listes transnationales peuvent donner aux élections au Parlement européen une véritable dimension européenne. Il existe pourtant une alternative plus susceptible d’obtenir l’aval du Conseil et qui correspond à une vision fédéraliste de long terme : attribuer la totalité des votes aux partis politiques européens tout en maintenant les quotas par pays et les circonscriptions nationales ou régionales. »

Lire l’article sur Le Taurillon : Listes transnationales : une fausse bonne idée

Lire aussi la série d’articles de Juuso Järviniemi sur les listes transnationales :

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Rejoignez l'UEF aujourd’hui

Vous souhaitez une Europe fédérale ? Alors agissez dès maintenant en rejoignant l’Union des fédéralistes européens.

Adhérer à l’UEF-France