L’Europe ne devrait pourtant pas être une affaire étrangère pour les télés

Avertissement : les tribunes sont des contributions individuelles de sympathisants du mouvement au débat et ne reflètent pas nécessairement les positions de celui-ci.

, par Fabien Cazenave

En regardant les informations au 20h cette semaine, on a de quoi être déçu des choix des rédactions sur le traitement des affaires européennes. On peut le voir sur trois exemples de traitement par le service public audiovisuel.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :