Après le Brexit, Hollande et Sarkozy plus dangereux que Le Pen

Avertissement : les tribunes sont des contributions individuelles de sympathisants du mouvement au débat et ne reflètent pas nécessairement les positions de celui-ci.

, par Valéry-Xavier Lentz

Au lendemain du référendum britannique, François Hollande et Nicolas Sarkozy se sont exprimés. Ils adoptent une attitude toxique et fatale : tout en se positionnant comme soi-disant “pro-européens”, ils cautionnent de fait un discours nationaliste.

P.-S.

Photo GovernmentZA - Déc. 2013 - Creative Commons sur Flickr

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :