Accord UE-Turquie : Carton rouge au Conseil pour sa vision court-termiste et son manque d’humanité

Avertissement : les tribunes sont des contributions individuelles de sympathisants du mouvement au débat et ne reflètent pas nécessairement les positions de celui-ci.

, par Chloé Fabre

Le Conseil européen des chefs d’Etat et de gouvernement n’est pas parvenu les 7 et 8 mars à un accord avec la Turquie sur la crise migratoire. L’accord précédemment négocié par Ankara et Berlin, sur le principe « one in, one out », n’a pas été validé par les Vingt-Huit, ce qui renvoie l’adoption d’un accord pour résoudre la crise des réfugiés aux 17 et 18 mars. La proposition reste cependant sur la table et traduit leur manque d’ambition. La proposition est indigne de l’Europe et montre une fois de plus que l’Europe des Etats ne fonctionne pas. Lettre ouverte à l’attention des dirigeants européens.

Lire la tribune sur le Taurillon

Lire aussi :

UE-Turquie : L’accord de la honte : prise de position des Jeunes Européens-France (JEF-France)

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :