8 mai : ras-le-bol de fêter la défaite des Allemands. Ils ne sont plus nos ennemis

Avertissement : les tribunes sont des contributions individuelles de sympathisants du mouvement au débat et ne reflètent pas nécessairement les positions de celui-ci.

, par Fabien Cazenave

Aujourd’hui, nous sommes le 8 mai. C’est le jour des traditionnelles célébrations de la victoire française sur l’Allemagne nazie. Un jour certes important, mais pourquoi est-il toujours férié alors que le peuple allemand n’est plus notre ennemi ? Le blogueur européen Fabien Cazenave confie sur Le Plus de l’Obs son agacement et son envie de regarder vers l’avenir.

Lire l’article sur Le Plus

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :