Rencontre avec Bill Pace du World Federalism Movement

, par Jean-Francis Billion

REUNION DE L’UEF France AVEC WILLIAM PACE, DIRECTEUR EXECUTIF DU WORLD FEDERALIST MOVEMENT, A PARIS (25 novembre).

Quelques jours après la réunion à New York du dernier Réunion à New York du Conseil du World Federalist Movement - 4 au 7 novembre 2015 la Commission « Fédéralisme mondial » de l’UEF France (organisation associée au WFM) a profité de la présence à Paris de Bill Pace, Directeur exécutif du WFM depuis 21 ans et Coordinateur de la Coalition mondiale des ONG pour la Cour pénale internationale (aujourd’hui composée de plus de 3000 ONG dans le monde…. !), pour organiser une rencontre à laquelle ont participé Florent Banfi, Président de l’UEF France, et Jean-Francis Billion, animateur de la Commission FM.

Bill Pace venu de La Haye (où il a participé à l’AG annuelle des Etats partie de la CPI – c’est-à-dire les Etats ayant ratifié le Statut de Rome ayant créé la Cour pénale internationale) était à Paris pour une réunion de l’Unesco devant à la demande de sa Présidente étudier la possibilité d’inclure les biens culturels dans une nouvelle législation internationale en cours d’élaboration dans le cadre de l‘ONU pour la « Responsabilité de protéger » (R2P, en anglais) devant permettre à la Société civile globale et aux Nations unies d’intervenir lorsque des Etats s’avéreraient incapables ou réticents à empêcher ou stopper des génocides ou crimes de masse (contre les personnes) ou des destructions massives (dans le cas de biens culturels comme dorénavant souhaité par l’Unesco). Bill Pace devait en effet être l’un des principaux orateurs lors de cette réunion les 26 et 27 novembre en tant que Directeur exécutif du WFM et que membre du Comité directeur (Steering Committee) de la Coalition internationale des ONG pour la Responsabilité de protéger dont le WFM est l’un des fondateurs et des animateurs.

La réunion avec Bill Pace lui a permis de présenter le WFM et son histoire, de faire un point rapide sur ses relations actuelles encore insuffisantes avec l’UEF Europe et la JEF, et de nous résumer les principales lignes d’action du Mouvement fédéraliste mondial, en particulier :

  • justice internationale (animation et secrétariat des deux Coalitions d’ONG pour la CPI et la pour Responsabilité de protéger),
  • Assemblée parlementaire des Nations unies (le Secrétariat de l’UEF Europe ayant suivi les récents débats sur ce sujet majeur au Parlement européen pour le compte du WFM)…

Florent Banfi et Jean-Francis Billion, ont pour leur part insisté sur l’importance de l’aspect « mondial » du fédéralisme pour l’UEF France et informé Bill Pace de diverses activité actuellement à l’étude pour les prochains mois :

  • mise en place de la Commission FM de l’UEF France et plan de travail à 2 ans (avec une première réunion de travail à Paris le 12 décembre),
  • réunions publiques en particulier à Paris et à Lyon, au premier trimestre 2016, pour faire le point sur l’Année mondiale des Nations unies (2015) et sur l’actuelle COP 21 de Paris,
  • rencontre, à la demande de Florent Banfi, avec le Président et le permanent de la Coalition française pour la Cour pénale internationale (dont l’UEF France est membre depuis 2013),
  • table d’information sur le Fédéralisme mondial lors du Congrès de l’UEF Europe à Strasbourg (10 au 12 juin 2016),
  • participation à l’organisation du prochain Bureau mondial du WFM en France, à l’occasion du Congrès de l’UEF Europe à Strasbourg en juin, ou en décembre à Paris (ou à Lyon) à l’occasion d’un évènement international marquant le 70e anniversaire de la fondation de l’UEF Europe. Comme confirmé avec Paolo Vacca, Secrétaire européen de l’UEF, cette réunion du Bureau du WFM en France sera l’occasion par ailleurs d’une réunion commune avec le Bureau de l’UEF Europe. L’UEF France étant chargée de recontacter Bill Pace et les responsables du WFM pour leur confirmer ces propositions déjà envisagées à la dernière réunion du WFM à new York.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :