Le Parlement européen approuve les bourses de doctorat Altiero Spinelli

Le 1er décembre 2016, marquant le 30e anniversaire de la mort d’Altiero Spinelli, le fondateur de l’Union des fédéralistes européens (UEF) et l’un des promoteurs les plus fervents de la communauté politique européenne, le Parlement européen a approuvé un projet pilote : les bourses de doctorat Altiero Spinelli.

Le but de ces bourses est de créer une subvention pour les étudiants de doctorat les plus remarquables qui cherchent à développer un projet de recherche dans le domaine de l’intégration européenne, peut-être dans chaque État membre de l’UE. Les recherches menées dans le cadre des Bourses de doctorat Altiero Spinelli devraient mettre l’accent sur : la théorie des modèles d’intégration (par exemple, les accords commerciaux, les organisations internationales, fédérations) ; les études comparatives des modèles d’intégration existants (par exemple, l’Union européenne, l’Union africaine, le Mercosur, États-Unis d’Amérique, Canada) ; le rôle des citoyens et des organisations de la société civile dans le processus d’intégration européenne ; l’histoire intellectuelle de l’intégration européenne ; ou la vie et les œuvres d’Altiero Spinelli. Le budget alloué pour 2017 se monte à 750 000 EUR en crédits d’engagement et 375 000 EUR en crédits de paiement.

Le projet pilote a été proposé à l’initiative d’un certain nombre de députés fédéralistes, parmi lesquels : Luigi MORGANO (eurodéputé S&D d’Italie, premier signataire), Elmar Brok (PPE, président de l’UEF), Andrey Kovatchev (PPE, vice-président de l’UEF ), Mercedes Bresso (S&D, ancienne présidente de l’UEF) et Petras Austrevicius (ADLE, président de l’UEF-Lituanie).

L’Europe est aujourd’hui confrontée à de nombreux défis divers. Les politiques européennes doivent répondre aux préoccupations des citoyens, tout en devant promouvoir notre culture et nos valeurs partagées, et le chemin que nous avons parcouru ensemble, en tant qu’Union. Dans la perspective de la manifestation à Rome du 25 mars 2017, nous devons cultiver cet esprit d’unité et de solidarité, et continuer à aller de l’avant.

Traduction du communique de l’UEF-Europe

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :