Approfondissement de la zone euro, renforcement de l’Union : quelles sont les prochaines étapes ? Séminaire de formation UEF-JEF

, par François Mennerat

Les 7 et 8 février prochains se tiendra à Berlin un séminaire de formation destiné aux membres de l’UEF et des JEF sur le thème « Approfondissement de la zone euro, renforcement de l’Union : quelles sont les prochaines étapes ? » (Deepening the Eurozone, strengthening the Union : what are the next steps ?)

Ce séminaire est organisé sous l’égide des commissions politiques respectives de L’UEF et des JEF ; pour l’UEF, il s’agit de la commission politique n° 3 (Avenir de l’Europe et stratégie fédéraliste) de l’UEF.

Pour la dernière réunion du comité fédéral, Franco Spoltore, président de cette commission avait rédigé un texte préparatoire d’une très haute tenue, document qui traduit assez bien le contexte des débats à venir à Berlin. Je viens de traduire ce texte que je vous adresse ci-joint. Je vous engage vivement à le lire : il est très documenté et, si vous voulez aller jusqu’au bout de l’exercice, les notes comportent des hyperliens qui vous font accéder aux documents cités dans le corps du texte.

Surtout, je vous engage à vous inscrire en nombre et sans tarder au séminaire de Berlin : la date limite est le 31 décembre 2014.

Vous trouvez tous les renseignements nécessaires grâce au lien suivant :
http://www.federalists.eu/policies/political-commissions/pc3-uef-strategy/joint-meeting-berlin-2015/

Comme le dit fort bien Franco Spoltore,

« précisément parce que la question des actions à entreprendre ne peut aujourd’hui se réduire de manière simpliste à une série de choix – entre agir dans ou en dehors du cadre des traités, entre appuyant ou n’appuyant pas des coopérations dans des domaines particuliers, et entre appelant à une convention avec ou sans mandat constituant –, nous devons être prêts à proposer et à exploiter tous les moyens possibles pouvant amener les États, les gouvernements et les institutions à accepter de s’engager à transférer au niveau européen une partie des pouvoirs nationaux dans le domaine budgétaire, et de le faire avant une date limite déterminée, définissant ainsi à la fois la façon de parvenir à la transition vers une union fédérale et son cadre temporel. » et « les militants fédéralistes et les sections de l’UEF doivent se munir de tous les outils théoriques et techniques nécessaires pour atteindre une compréhension plus profonde de la nature de ce débat, de sorte qu’ils puissent tenter de clarifier, à différents niveaux, les fins et les moyens (...) »

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :