Réunion de rentrée européenne de l’UEF

Samedi 10 septembre les principaux représentants des sections nationales de l’UEF se sont retrouvées à Bruxelles.

La journée s’est ouverte par un tour de table où chaque participant a présenté l’état du débat politique dans son pays ainsi que la place que l’Europe en occupe.

Peter Oomsels qui fut nommé par le congrès à Strasbourg en charge d’un groupe de travail a présenté la feuille de route de ce groupe. L’objectif est d’analyser l’impact de la communication et des campagnes de l’UEF. Peter a proposé de suivre une méthode qui fut utilisée par les Jeunes Européens Fédéralistes et couronnée de succès : une analyse SWOT (Forces, Faiblesses, Opportunités, Risques) afin de dessiner une analyse stratégique de l’association suivie d’un plan d’action qui sera présenté lors du comité fédéral de Cologne début novembre.

Rassemblement à Rome le 25 mars 2017

Puis Franco Spoltore (secrétaire général de l’UEF-Italie) a présenté le projet de grande manifestation à Rome le 25 mars pour l’anniversaire du traité de Rome. L’objectif est double :

  • Montrer qu’il est possible de mobiliser la société civile en faveur du projet de construction européenne.
  • Ne pas laisser le 25 mars comme un événement commémoratif mais utiliser la date comme étant l’occasion de montrer qu’il faut aller au-delà des traités.

Bien que de nombreuses sections aient peu d’expérience dans l’organisation de manifestations, la proposition fut accueillie avec un grand enthousiasme. Une représentante de la section autrichienne a parlé « d’objectif clair que l’on peut décliner de retour dans nos sections ».

P.-S.

Photo : UEF-Europe

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :