Résolution Renforcer la démocratie Résolution adoptée par l’Assemblée générale du 7 octobre 2017

Résolution Renforcer la démocratie

L’Union des Fédéralistes Européens - France

Considère que :

  • Le progrès et le renforcement de la démocratie a toujours été au cœur de la pensée et de l’action fédéraliste ;
  • La démocratie doit s’exercer à tous les niveaux (du local au mondial).

Observe que :

  • Au niveau national de nombreux facteurs indiquent que son exercice est défaillant : taux d’abstentions importants ainsi que la montée des populismes ;
  • De plus, la démocratie est souvent inexistante en dehors du niveau national.
  • C’est pourquoi l’UEF s’engage à faire campagne pour réformer la démocratie :

Au niveau local :

  • En favorisant davantage de pouvoir et des moyens financiers accrus aux collectivités territoriales ;
  • En favorisant au maximum l’outil de démocratie participative à tous les niveaux.

Au niveau national :

  • En encourageant l’européanisation des partis politiques nationaux, pour qu’ils intègrent la dimension européenne dans leur positionnement politique et agissent comme force de proposition sur le projet européen, notamment lors des élections européennes.
  • En mettant la pression sur les partis politiques pour qu’ils se positionnent clairement sur le projet européen.

Au niveau européen :

  • En soutenant le renforcement des partis politiques au niveau européen tout en favorisant une évolution vers des partis politiques transnationaux ;
  • En remplaçant les 73 députés européens britanniques par des députés élus sur des listes transnationales sur une circonscription à l’échelle de l’Union européenne ;
  • En soutenant la résolution du Parlement européen du 16 février 2017 sur l’amélioration du fonctionnement de l’UE en mettant à profit le potentiel du Traité de Lisbonne, concernant notamment la transparence du processus décisionnel, le fonctionnement du Conseil de l’UE et du Conseil européen, l’élection du président de la Commission, la gouvernance démocratique de la zone euro, et la révision du règlement sur l’ICE.
  • En soutenant les résolutions du Parlement Européen basées sur les rapports VERHOFSTADT,BRESSO / BROK et BERES / BÖGE.

Au niveau mondial :

  • En soutenant le respect du droit pénal international par le développement de la Cour Pénale Internationale ;
  • En soutenant la campagne pour une Assemblée Parlementaire des Nations Unies (UNPA).

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :