Quelle est la relation entre UEF et les partis politiques ?

Quelle est la relation entre UEF et les partis politiques ?

L’Union des fédéralistes européens (UEF) est un mouvement politique non partisan. Il intervient dans le débat public pour promouvoir une Europe unie et démocratique grâce au fédéralisme mais ne soutiens aucun parti politique et ne présente pas de candidat aux élections.

La plupart des membres de l’UEF ne sont pas engagés en politique même si quelques uns peuvent l’être. Plusieurs députés ou anciens députés, élus au Parlement européen, siègent notamment dans les instances du mouvement : Elmar Brok, Andrey Kovatchev, Sylvia-Yvonne Kaufmann, Andrew Duff, Jo Leinen sont par exemple membres du bureau exécutif européen.

Altiero Spinelli, fondateur du mouvement fédéraliste européen en Italie et figure majeure de notre mouvement avait dans le manifeste de Ventotene souligné que le combat pour la fédération européenne dépasse les clivages politiques traditionnels. Ainsi c’est au delà des frontières partisanes que nous agissons.

L’UEF intervient auprès des partis et élus politiques dans son action de plaidoyer pour attirer leur attention sur les enjeux liés au projet de construction européenne et sur les solutions que proposent les fédéralistes européens. L’UEF travaille notamment à cet effet, au sein du Parlement européen, avec le Groupe Spinelli.

L’UEF-France relaie les messages de l’UEF auprès des formation politiques françaises : La République en marche (LREM), Parti Socialiste (PS), Les Républicains (LR), le Parti Radical de Gauche (PRG), l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI), Europe Écologie Les Verts (EELV), Génération.s, Régions et peuples solidaires (RP&S)...

Nous intervenons aussi à chaque fois que nous y sommes invités dans des tables rondes organisée par ces partis, dans des ateliers de formation sur le fédéralisme européen, ou lors d’universités d’été.

L’UEF-France s’engage explicitement contre les formations politiques d’extrême droite et nationalistes. Elle a par exemple appelé ses sympathisants à rejoindre les défilés se dressant contre le Front national et sa candidate entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2017.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :