Le Parlement européen ouvre le processus de réforme de l’UE Communiqué de l’UEF-Europe - Bruxelles, le 16 février 2017

Les fédéralistes européens se réjouissent de l’adoption des rapports du Parlement européen visant à approfondir l’intégration de l’UE.

L’Union des fédéralistes européens se réjouit de l’adoption par le Parlement européen de trois importants rapports appelant à une plus grande intégration de l’Union européenne. Chaque jour qui passe est essentiel pour regagner la confiance populaire en Europe, rebâtir une vision et relancer l’unité de l’Europe. Aujourd’hui, le Parlement européen vient de faire un grand pas dans cette direction en montrant le droit chemin aux gouvernements nationaux.

Le rapport sur « L’amélioration du fonctionnement de l’UE en s’appuyant sur le potentiel du Traité de Lisbonne », préparé par les eurodéputés Elmar Brok et Mercedes Bresso, montre que le Traité de Lisbonne présente des instruments pouvant être utilisés sans attendre pour approfondir l’Union économique et monétaire, accroître l’efficacité de la Politique commune étrangère et de sûreté et rendre la Zone de liberté, de sûreté et de justice plus adaptée aux défis d’aujourd’hui. Le texte adopté indique aussi la voie à suivre pour améliorer l’efficacité du processus de décision du Conseil le l’Union européenne, en étendant l’utilisation du vote à la majorité qualifiée et en garantissant sa transparence par la tenue publique de ses réunions.

Le rapport sur « Les évolutions et ajustements possibles de la configuration institutionnelle actuelle de l’UE », préparé par l’eurodéputé Guy Verhofstadt, propose dans leurs grandes lignes des réformes en profondeur de l’architecture institutionnelle de l’UE, en s’avançant bien au-delà du Traité de Lisbonne. Il appelle à un vrai gouvernement européen, à un véritable budget pour l’UE et à la création d’une Union européenne de la défense.

Le rapport sur « Une capacité budgétaire pour la zone euro », préparé par les eurodéputé Pervenche Berès et Reimer Böge, appelle vivement à la création d’un budget de la zone euro, visant enfin à munir l’union monétaire des outils d’une politique économique. Le Parlement européen prend maintenant fermement position en faveur de l’achèvement complet et de la parlementarisation de l’Union économique et monétaire.

« Le Parlement européen montre aujourd’hui qu’il a une vision claire de la manière d’avancer vers plus et mieux d’Europe, une Europe qui apporte aux citoyens ce qu’ils en attendent : de la stabilité et la croissance économiques aux réponses aux menaces internes et externes d’atteinte à la sûreté, aussi bien que de meilleures processus décisionnels, plus transparents. »
Elmar BROK, Président de l’Union des fédéralistes européens

Le 60e anniversaire du Traité de Rome le 25 mars 2017 est la bonne occasion pour déclencher un nouveau processus, qui impliquera également les Parlements nationaux et la société civile. Ce jour-là, l’Union des fédéralistes européens organise avec d’autres organisations pro-européennes une « Marche pour l’Europe » ouverte à toutes et tous, qui verra la participation de milliers de citoyens européens venus de tout le continent et appelant à la relance de l’unité politique européenne., contre les murs, les divisions et le nationalisme.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :