Européens, unissons-nous ! Marchons pour l’Europe !

Depuis 60 ans, les Communautés européennes, puis l’Union européenne ont largement contribué à assurer la paix, la prospérité et le progrès en Europe. L’Europe a garanti la paix et l’état de droit après des siècles de guerres. L’Europe a conduit vers la démocratie les pays qui échappaient à la dictature et au totalitarisme. L’Europe s’est avérée cruciale depuis des décennies pour le progrès économique et social des pays européens. L’Europe a inspiré d’autres régions du monde dans leur quête d’unité et de modernité. Et pourtant, l’Europe reste une construction incomplète qui risque de s’effondrer à défaut d’être parachevée sans tarder.

Confrontés à une économie qui se débat dans les difficultés et à une perte d’influence dans un monde globalisé dominé par des puissances continentales, il ne nous est pas possible, à nous autres Européens, de nous enfermer dans des frontières nationales en espérant ainsi endiguer les problèmes. Les États européens n’ont aucun avenir s’ils demeurent divisés et s’ils s’acharnent à se faire concurrence entre eux au lieu de s’unir. Un retour aux nationalismes nous affaiblirait tous. Nous ne pouvons relever les défis qui s’adressent à l’Europe qu’ensemble, en parachevant l’unité politique de l’Europe.

C’est pourquoi nous invitons les chefs d’État et de gouvernements réunis à Rome le 25 mars 2017 à s’accorder sur un plan destiné à relancer et parachever l’unité économique et politique de l’Europe.

Puisque l’Union européenne dispose d’une devise unique, elle doit avoir une politique économique européenne et un budget propre européen permettant de moderniser et de relancer l’économie européenne. Puisque l’Union européenne présente une frontière extérieure commune, elle doit administrer celle-ci conjointement par une force européenne de contrôle des frontières. Puisque les guerres et l’instabilité affectent les régions frontalières de l’Europe, celle-ci doit être protéger par des forces de défense européennes qui l’aident à pacifier son voisinage et participent à la gestion des crises et des conflits. Puisque les menaces liées au terrorisme international s’accroissent, elles devraient être prévenues et combattues grâce à la coopération européenne, avec le soutien de toute l’Europe. Puisque les démocraties nationales européennes s’avèrent incapables de gouverner les forces politiques et économiques au-delà de leurs frontières nationales, seul un gouvernement européen et une véritable démocratie européenne sont en mesure de permettre aux citoyens européens de maîtriser leur destin.

Il est temps que toutes celles et tous ceux qui croient en une Europe forte, unie et démocratique se lèvent. Qu’ils se lèvent contre le nationalisme et le populisme. Qu’ils se lèvent pour une Europe de l’unité contre les divisions et les nouveaux murs. Qu’ils se lèvent pour une Europe unie qui tienne ses promesses de paix, de liberté, de sûreté, de prospérité. Qu’ils se lèvent pour une Europe de solidarité et de responsabilités partagées. Qu’ils se lèvent pour une Europe qui protège les intérêts et les valeurs européens dans le monde. Qu’ils se lèvent pour une Europe de la démocratie qui accorde du pouvoir à ses citoyens. Qu’ils se lèvent pour une Europe de l’espoir, contre une Europe de la peur. Qu’ils se lèvent pour un plan de relance de l’unité politique européenne.

Rejoignons les autres Européens
Allons marcher pour l’Europe à Rome le 25 mars 2017

Lire aussi

P.-S.

Traduction par François Mennerat

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :