Déclaration Schuman de Lille (25 janvier 2020)

Déclaration Schuman de Lille (25 janvier 2020)

Schuman 2.0 à Lille le 25 janvier

Le projet Schuman 2.0 vise à faire prendre conscience des racines du projet européen. Il encourage le débat sur une vision commune de l’Union européenne et sur ses prochains objectifs pour compléter le projet envisagé dans la déclaration Schuman, qui fête en 2020 ses 70 ans. Les participants d’un événement organisé à Lille le 25 janvier dernier ont écrit leur propre Déclaration Schuman.

Animés par la volonté de poursuivre l’idéal européen, nous sommes réunis aujourd’hui pour penser l’Europe de demain.

L’Union européenne ne nous est pas acquise, et, face aux dangers qui la menacent, nous, citoyens européens devons la repenser.

Nous réaffirmons notre attachement à une Europe humaniste, démocratique, solidaire et durable.
La lutte pour une société plus ouverte, plus pacifique, plus libre et plus juste, avec un pouvoir redistribué de façon plus démocratique, passe par une organisation qui garantit l’état de droit et la subsidiarité.

Une Europe intergénérationnelle, inclusive, saine et durable doit permettre à chacun de s’y épanouir.

La richesse de l’Europe est sa diversité, sa force est son unité. Notre histoire commune est notre force motrice.

C’est par le prisme de ces valeurs que l’Europe s’est construite, et c’est par le prisme de ces valeurs que nous répondrons aux enjeux d’aujourd’hui, et que nous construirons l’Europe de demain.

Nous, citoyens de l’Europe, souhaitons une Union démocratique. Cette Union s’organise sur un modèle parlementaire et fédéral. Conformément aux principes de séparations des pouvoirs, l’Union comprend un pouvoir législatif composé de deux chambres : un Parlement composé de représentants élus directement par les citoyens européens, ainsi qu’un Sénat représentant les États Membres fonctionnant à la majorité et sans droit de véto. Nous proposons que l’élection du Parlement assure la proportionnalité et la représentation locale. Nous appelons à ce que ce Parlement dispose du pouvoir d’initiative législatif.

Nous souhaitons que le pouvoir exécutif soit exercé par un gouvernement politique dont le-la chef-fe est élu-e par une majorité parlementaire. Il-elle est libre de proposer les membres de son gouvernement au Parlement pour un vote d’approbation.

Nous souhaitons un pouvoir judiciaire indépendant qui permet le bon fonctionnement des institutions, ainsi qu’une justice qui garantisse l’accessibilité, l’uniformité et la sauvegarde des droits des citoyens.
Nous appelons à ce que les partis politiques s’organisent en un fonctionnement européen.

Les priorités de notre Europe doivent répondre aux enjeux supranationaux, conformément au principe de subsidiarité :

  • Une défense et une armée européenne au service de paix ;
  • Une politique industrielle et une politique de recherche qui valorisent l’innovation en Europe permettant de faire de l’Europe une puissance indépendante ;
  • Le développement et le renouvellement d’une véritable politique migratoire basée sur l’accueil, l’humanisme et la solidarité entre les États ;
  • Des politiques écologiques transversales à toutes les autres politiques avec le développement d’un programme européen commun d’actions pour la planète, la dépollution et le développement durable ;
  • Une accentuation des politiques de cohésion ;
  • La création d’un régime de couverture social européen allant de paire avec une harmonisation fiscale européenne et la fin du dumping entre les Etats-membres ;
  • Une politique d’enseignement de l’Europe ;
  • Une politique d’accessibilité aux politiques européennes par l’information et la transparence.

La création des taxes européennes doit permettre à cette Europe d’avoir des moyens à la hauteur de nos ambitions.

Nous, citoyens européens, souhaitons une Europe qui incarne cette solidarité de fait appelée de ses vœux par Robert Schuman. 70 ans après sa déclaration, l’Europe doit être à la hauteur des attentes de ses citoyens.

Nous, citoyens européens, rappelons qu’il est grand temps de parachever cette vision, de permettre à l’Europe de maintenir et de renforcer la paix, au lieu de répéter l’histoire, l’égoïsme national et les tensions entre Etats.

Notre Europe à nous, citoyens européens de 2020, c’est un destin commun pour le bien-être de tous.

L’équipe de Schuman 2.0 Lille

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • URL courte :

Rejoignez l'UEF aujourd’hui

Vous souhaitez une Europe fédérale ? Alors agissez dès maintenant en rejoignant l’Union des fédéralistes européens.

Adhérer à l’UEF-France