Les maires d’Europe pour un “New Deal for Europe” Colloque « Un réseau de villes européennes en soutien d’un plan européen pour le développement soutenable et pour l’emploi » à Turin

, par Jean-Francis Billion

Turin, Palais municipal, Salon Collone, 28 février 2014

Colloque « Un réseau de villes européennes en soutien d’un plan européen pour le développement soutenable et pour l’emploi »

Sur la photo : de gauche à droite à la tribune, Jean-Michel DACLIN, adjoint au maire de Lyon chargé des relations internationales et des affaires européennes, Ilda CURTI, adjointe au maire de Turin chargée de la régénération urbaine, de l’intégration et des Fonds européens, Lucio LEVI, président du MFE italien, Jean-Pierre RUFFIER, 1er adjoint au maire de Chambéry, Alfonso SABATINO, secrétaire régional de l’Association italienne des Communes et Régions d’Europe (AICCRE)

Le Colloque a été, après une brève introduction de Lucio LEVI, et un commentaire d’un PowerPoint de présentation de l’ICE « NewDeal4Europe » par le Docteur Antonio LONGO, tous deux du Movimento Federalista Europeo (UEF-Italie), l’occasion pour M. DACLIN, Mme. CURTI et M. RUFFIER d’annoncer le soutien de leurs municipalités à l’ICE.

Mme. CURTI a excusé l’absence du Maire de Turin, M. Piero FASSINO, retenu à Rome en tant que Président de l’Association des villes italiennes par une importante réunion de prise de contact avec le nouveau Premier ministre. Elle a donné lecture de l’« Appel des villes européennes pour un New Deal pour l’Europe » proposé par M. FASSINO et déjà adopté par la ville de Turin et l’Association des villes italiennes. Lucio LEVI a donné lecture d’extraits des lettres de Martine AUBRY, maire de Lille, transmettant ses excuses pour son absence, et faisant part de son soutien au principe de l’ICE et au choix de ses thématiques (développement durable et emploi) et demandant à être tenue informée des résultats de la rencontre ; M. LEVI a également donné lecture d’un courrier du maire adjoint de Prague au contenu largement similaire. Tour à tour M. DACLIN et M. RUFFIER ont excusés l’absence des maires de Lyon et de Chambéry, Gérard COLLOMB et Bernadette LACLAIS, et affirmé leur soutien à l’ICE qui ne pourra se matérialiser réellement qu’au lendemain de l’actuelle campagne électorale municipale en France. M. DACLIN a fait part de l’accord de M. Michel DESTOT, maire de Grenoble et Président de l’Association des Maires des grandes villes de France pour que cette association informe largement et rapidement ses membres du contenu de l’ICE et de son importance pour les communes françaises.

À la suite des prises de parole des élus présents, le Professeur et économiste Alberto MAJOCCHI, de l’Université de Pavie, puis Monica FRASSONI, co-présidente du Parti Vert Européen, ont présentés leurs rapports, respectivement, « Investir en Europe pour le développement et l’emploi » et « Nouvelles ressources propres pour le budget de l’eurozone », Mme. FRASSONI retenue en dernière minute à Bruxelles intervenant au moyen d’une vidéo.

Après une courte pause, la parole a été donnée à la salle avant que M. LEVI, puis Ivo KAPLAN, secrétaire général de l’UEF-République tchèque, et Jean-Francis BILLION, vice-président de l’UEF-France ne concluent la réunion.

Des résumés des principales interventions seront prochainement diffusées.

À la veille de ce Colloque s’était tenue une réunion de travail de la Coalition internationale pour l’ICE en présence de responsables fédéralistes d’Italie, Espagne, France et République tchèque sur laquelle nous reviendrons séparément.

Jean-Francis BILLION

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :