Aucune coopération avec des anti-Européens UEF-Allemagne se positionne sur Alternative pourl’Allemagne (Alternative für Deutschland, AfD)

Débat démocratique oui – coopération et adhésions, non. Le présidium de l’UEF-Allemagne (Europa Union) a voté une résolution d’incompatibilité de l’Alternative pour l’Allemagne et de son organisation de jeunesse Jeune Alternative (Junge Alternative, JA). « L’AfD est un parti nationaliste, xénophobe et anti-européen » constate la résolution. Ceci est tout le contraire des objectifs et engagements de la Europa-Union.

En tant qu’association d’intérêt public, la Europa-Union est ouverte à tous les citoyennes et citoyens
qui souscrivent à ses objectifs. Elle n’est proche d’aucun parti politique. Elle met en lien des hommes et femmes d’orientations et origines politiques différentes ainsi que des non-partisans. Et pourtant, malgré son caractère transpartisan, la Europa-Union n’est pas neutre. Elle s’engage pour une Europe de libertés, ouverte au monde, pluraliste, solidaire et suivant des valeurs qui se dirige selon une voie démocratique vers un État fédéral européen. L’incompatibilité des objectifs de AfD/JA et de la Europa-Union rend toute forme de coopération politique impossible.

Une adhésion parallèle à la Europa-Union et AfD ou de leurs organisations de jeunesse n’est alors pas possible. Le présidium recommande à toutes les sections de la Europa-Union de ne pas accepter les membres de la AfD/JA comme membres voir d’exclure des membres qui ont adhéré aux deux organisations. Ceci n’empêche pas un dialogue entre les représentants de la EUD et des élus de la AfD. Dans tout débat politique il faudra par contre souligner à tout moment que pour la Europa-Union, aucun point commun n’existe entre les deux organisations. La Europa-Union considère toute exception allemande qui l’éloignerait de l’Europe comme mauvaise alternative pour l’Allemagne et errements dangereux.

Pour la Europa-Union, l’AfD est un adversaire politique à combattre avec des moyens démocratiques. Elle souhaite une aborder fermement les élus de la AfD dans les parlements. Et auprès des électeurs de ce parti, elle promouvra la cause européenne, l’ouverture au monde et la tolérance.

P.-S.

Traduction par Inga Wachsmann.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :