« L’Europe en mieux » : reprendre la parole Une campagne pour reprendre la parole sur l’Europe

, par Valéry-Xavier Lentz

L’UEF-France prend l’initiative, conjointement avec le Mouvement Européen-France et les Jeunes Européens-France, d’une campagne militante intitulée « L’Europe en mieux ».

Alors que le Royaume-Uni se prononcera bientôt sur son appartenance à l’Union européenne, les nationalistes, en France, vont en profiter pour surfer sur les thèmes souverainistes portés par David Cameron.

Cette situation s’inscrit dans le prolongement d’une grave crise de l’euro, d’une remise en cause de la libre circulation, et de succès électoraux de partis populistes.

Le contexte est donc celui, sans précédent dans l’histoire de la construction européenne, où le danger n’est pas l’euro-sclérose mais le recul.

Les personnes et organisations engagées en faveur de l’idée européenne ne peuvent se contenter d’observer, d’analyser et de déplorer mais doivent prendre l’initiative et se mobiliser.

« L’Europe en mieux » marque notre volonté de reprendre la parole et de ne pas laisser s’installer dans le débat public une fausse alternative pernicieuse entre les démolisseurs de l’Europe et les partisans du statu quo. L’Europe n’est pas le problème, elle est la solution, à condition toutefois qu’on lui en donne les moyens.

Les fédéralistes sont tout particulièrement conscients des limites de l’Union européenne actuelle, à dominante intergouvernementale. Elle ne présente pas le niveau d’efficacité ni de démocratie que nous demandons. C’est pourquoi nous avons souhaité que cette campagne ne se contente pas de défendre les acquis, réels et importants, de la construction européenne, face au dénigrement des militants nationalistes. Elle devait aussi comporter un volet consacré aux propositions visant à améliorer l’Union européenne dont nous savons qu’elle a déçu une partie de nos concitoyens pourtant désireux de voir l’Europe se construire. Les causes de cette déception, nous les connaissons : le décalage cruel entre les intentions affichées et la réalité d’une construction diplomatique prudente et fragile. Les solutions, nous les connaissons également : il s’agit de rompre avec les mauvaises pratiques actuelles et d’aller vers plus de fédéralisme. Bref il s’agit de construire l’Europe, oui, mais mieux que celle de l’Union européenne telle qu’elle existe aujourd’hui.

Comment participer ?

La campagne est en phase de préparation, les sympathisants et sections des organisations partenaires étant informés sur l’initiative. Le comité directeur de l’UEF-France et les JE-F ont travaillé sur ce sujet samedi 12 mars. Le Mouvement Européen a consacré des ateliers à la campagne samedi dernier.

L’objectif est de la lancer, au cours du mois d’avril, à travers des événements locaux, puis de la poursuivre jusqu’à la fin de l’année.

Pour le moment vous pouvez d’ores et déjà :

Qui êtes-vous ? Quelle contribution envisagez-vous ?


Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné à : Union des fédéralistes européens - France
Pour la ou les finalité(s) suivante(s) : Animation de la campagne l’Europe en mieux
Le ou les destinataire(s) des données sont : Bureau exécutif UEF-France et le cas échéant section régionale.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Vous pouvez accèder aux informations vous concernant en vous adressant à : Secrétariat fédéral UEF-France : chloe@uef.fr ou vlentz@uef.fr
Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.
Pour en savoir plus, consultez vos droits sur le site de la CNIL.
Certaines applications utilisées pour le traitement des données sont situés en dehors de l’Union Européenne.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :