Brexit : rapport de veille. Février 2016

, par Kévin Bangratz

« The gamble of the century » [le pari du siècle], c’est ainsi que David Cameron a qualifié le vote en faveur du Brexit dans une tribune parue le 27 février 2016 dans The Telegraph. Cette formule illustre bien la légèreté avec laquelle les politiciens britanniques mettent en jeu l’avenir de l’Europe, mais aussi – et c’est peut-être pire encore – l’avenir de leur propre pays.
Lire le rapport

P.-S.

Cette note est une publication issue de travaux menés dans le cadre de la Commission politique « Questions institutionnelles et sociales ». Au sein de l’UEF-France, les commissions, ouvertes à la participation de tous les adhérents, ainsi que des sympathisants ou à des membres d’associations partenaires, contribuent à l’étude des enjeux dont se préoccupent les fédéralistes européens. Elles organisent, en liaison avec le bureau exécutif ou les sections locales, des activités et des événements sur la base de leurs travaux.

Photo : David Cameron, premier ministre du Royaume-Uni et Angela Merkel, chancelière
d’Allemagne (Bruxelles, 18 février 2016) ©Union européenne

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :