Réunion d’information sur l’Initiative citoyenne européenne pour un plan européen extraordinaire de développement durable et pour l’emploi Paris, lundi 24 mars 2014

L’UEF-France, qui soutiens l’ICE « New Deal 4 Europe » sera représentée à la réunion d’information se tenant lundi 24 mars 2014 à 19h au Bureau de la Représentation à Paris du Parlement européen, 288 Boulevard Saint-Germain, 75007 PARIS.

PARIS, 24 mars 2014 – 19 h. – 21 h.
Représentation du Parlement européen
288 Boulevard Saint-Germain – 75007 Paris

  • Qu’est-ce que l’ICE “Newdeal4Europe” ?
  • Modalités de recueil des signatures ?
  • Présentation du Manifeste en soutien de l’ICE.
  • Présentation de l’Appel des Maires européens pour l’ICE.

Avec la participation de Monsieur Michel Aglietta, économiste, et d’autres signataires du Manifeste,

et de représentants du Comité pour l’ICE, dont :

  • Bernard Barthalay, économiste, Président de Puissance Europe
  • Yves Clément, membre du Bureau du Mouvement Européen France
  • Chloé Fabre, Présidente des Jeunes Européens France
  • Valéry-Xavier Lentz, Secrétaire fédéral de l’UEF France
  • Michel Morin, ancien membre du Bureau de l’UEF Europe

Le 24 mars sont convoquées à Rome, à Bruxelles et dans d’autres capitales européennes, des conférences de presse pour annoncer l’ouverture de la Campagne “New Deal for Europe” pour un Plan européen extraordinaire de développement durable et pour l’emploi.

Le Traité de Lisbonne (art. 11.4 du TFUE) prévoit qu’un million de citoyens européens d’au moins sept pays de l’Union européenne (UE) puissent présenter à la Commission européenne à travers une Initiative des citoyens européens, une proposition d’acte législatif sur des questions pour lesquelles l’UE a compétence pour légiférer.

Il s’agit d’un dispositif important de démocratie participative dont l’activation peut contribuer à reconquérir le consensus des citoyens face au projet européen au moment où il va élire le nouveau Parlement européen et où les tendances populistes, nationalistes et eurosceptiques sont en train de gagner du terrain.

La fiche pour la récolte des signatures peut être téléchargée à partir du site www.newdeal4europe.eu.

Nous sommes convaincus que le moment est venu de susciter un mouvement fort, partant de la base qui réclame l’activation d’un Plan européen extraordinaire de développement durable et pour l’emploi. Compte tenu des limites des politiques d’austérité expérimentées jusqu’alors, cela semble être la voie royale pour sortir de la crise. Le Plan, qui doit être d’au moins 350 à 400 milliards d’euros sur trois ans, doit être financé par de nouvelles ressources propres de l’UE provenant :

  • d’une taxe sur les transactions financières, pour pénaliser la spéculation financière (la Commission a calculé qu’elle devrait générer un revenu d’au moins 30 milliards d’euros par an) ;
  • d’une taxe carbone, pour combattre les changements climatiques et favoriser la transition vers les énergies renouvelables (qui devrait générer un revenu d’au moins 50 milliards d’euros par an) ; et
  • d’euro-obligations, en particulier des euro project bonds.

Les fonds mis à disposition de l’UE pour faire face au chômage sont tout à fait insuffisants. Il est donc nécessaire de destiner de nouvelles ressources à un Fonds européen pour l’emploi, surtout des jeunes.

La proposition d’ICE est promue et soutenue par un large rassemblement de forces politiques, économiques et sociales : des fédéralistes européens, des syndicats de travailleurs, des organisations de la société civile, des Maires de grandes villes, des personnalités du monde économique et de celui de la culture. Des comités nationaux promoteurs de l’ICE se sont constitués en Belgique, en France, en Grèce, au Luxembourg, en Italie, en République Tchèque, en Espagne et en Hongrie. Des comités sont en voie de constitution dans d’autres pays de l’UE.

En France les organisations suivantes ont à ce jour rejoint le Comité : Action fédéraliste “Socialisme et liberté”, Association des travailleurs chrétiens italiens – ACLI France, Alternatives européennes / European Alternatives, Europe Avenir, EELV 71, Jeunes Européens France, Mouvement Européen France, Presse Fédéraliste,délégation en France du Mouvement FLARE, Puissance Europe / Europa Weltmacht, UEF France, etc.

Durant la réunion de lancement de campagne, ouverte à la presse et au public, le Manifeste (ci-joint) qui soutient le Plan sera présenté ; signé par des intellectuels, des personnalités politiques, des journalistes, des leaders de la société civile parmi lesquels figurent, entre autres, Michel Aglietta, Michel Albert, Ulrich Beck, don Luigi Ciotti, Daniel Cohn Bendit, Emilio Gabaglio, Olivier Giscard d’Estaing, Sylvie Goulard, Pascal Lamy, Yves Mémy, Claus Offe, John Palmer, Romano Prodi, Barbara Spinelli, Tzetan Todorov...

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :