Retour sur : La formation dans le Vaucluse Un après-midi riche d’échanges à Bédarrides

, par Chloé Fabre

Retour sur : La formation dans le Vaucluse

Pour sa première action de formation, l’UEF PACA a rassemblé, en partenariat avec le Mouvement européen Vaucluse, 25 personnes à Bédarrides pour la formation du 1er décembre assurée par Chloé Fabre avec la conclusion éminente de Jean-Claude Sebag.

Dans une approche résolument concrète et opérationnelle, les participants ont d’abord exploré l’histoire des plusieurs États fédéraux. Puis, à partir d’article publiés par des fédéralistes, ils ont identifié les propositions fédéralistes sur différents enjeux.

« Je ne savais pas que la Belgique était devenue un Etat fédéral en 1994 » Jeanine, Avignon

Les propositions portaient sur des sujets européens comme le référendum britannique de 2016, un gouvernement économique et un budget pour la zone Euro, une politique d’asile commune, mais aussi sur des sujets mondiaux notamment par rapport au changement climatique et à la réforme de l’ONU. Les participants ont fait preuve de la capacité d’analyse et de synthèse et ont montré un regard critique fin pour approfondir les propositions et les rendre plus compréhensibles.

Une synthèse et une conclusion en fin de journée ont permis de mettre en perspective les analyses des deux premières sessions et de parler de quelques figures du fédéralisme.

« Spinelli, assigné à résidence à Ventotene, écrit le manifeste pour une Europe unie. Il écrit sur du papier à cigarette, ça a un avantage, ça oblige à la concision ! » Chloé

Le compte-rendu de la formation est disponible au bas de cet article.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :