Remise du Label « Ville européenne » à la ville de Nice, samedi 22 octobre

, par Adeline Morais Afonso

Remise du Label « Ville européenne » à la ville de Nice, samedi 22 octobre

En récompense de son engagement européen, la ville de Nice a reçu le label « Ville Européenne » le samedi 22 octobre au Centre Universitaire Méditerranéen dans le cadre de l’Université d’Automne du Mouvement Européen France. Le label « Ville européenne » a été créé par trois associations ayant pour objet la promotion des valeurs européennes sur le territoire français : les Jeunes Européens – France, le Mouvement Européen – France et l’Union des Fédéralistes Européens – France.

En récompense de son engagement européen, la ville de Nice a reçu le label « Ville Européenne » le samedi 22 octobre au Centre Universitaire Méditerranéen dans le cadre de l’Université d’Automne du Mouvement Européen France. 

Le label « Ville européenne » a été créé par trois associations ayant pour objet la promotion des valeurs européennes sur le territoire français : les Jeunes Européens – France, le Mouvement Européen – France et l’Union des Fédéralistes Européens – France.

Retrouvez ci-dessous, l’intervention de Michel Caillouët, Président de l’UEF-Sud-de-France et membre du Bureau exécutif de l’UEF-France, à l’occasion de la remise du label :

"En tant que Président de la section sud de l’UEF, c’est un grand honneur pour moi de remettre, avec les deux autres associations européennes ( Jeunes Européens et Mouvement Européen ) qui ont pris cette initiative, le label européen à la ville de Nice.

Nice va ainsi rejoindre ce réseau dynamique des villes du label européen ( plus de 50 aujourd’hui, de différentes tailles…), qui travaillent en réseau, dans le contexte européen : en effet nos communes sont des acteurs structurants de la vie et du débat public et sont ainsi tout à fait aptes à même de mettre en œuvre des politiques d’innovation, grandement influencées par les politiques européennes, au plus proche des citoyens.

L’objectif de ce label, 100 % citoyen et Trans partisan, est de faire vivre , au niveau citoyen, l’esprit européen dans l’ensemble des villes et villages de France.

Pour l’Union des fédéralistes européens, ce label illustre pleinement le projet européen pour lequel nous militons : celui d’une Europe des territoires, d’une démocratie européenne pleine et entière fondée sur la participation de tous les citoyens. En effet, “Les communes et le projet européen ont en commun de permettre à leurs citoyens de prendre en main leur destin. C’est tout l’objet du fédéralisme".

Venant de la région sud, je dois souligner que d’ardents européens ou fédéralistes ont marqué cette région, et la ville de Nice de leur empreinte.

Je viens de Lourmarin, et je voudrais rappeler le message fédéraliste de Albert Camus, citoyen de ma commune.

Mais surtout ici à Nice, Simone Veil, qui y est née et a vécue toute sa jeunesse , et a obtenu son bac au lycée Calmette, mais aussi Romain Gary, qui arrivé en 1927, habitait à l’actuel Bd François Grosso, qui, réfugié, a pu en bénéficiant de l’hospitalité française et niçoise, devenir français et grand écrivain de notre langue ( un parallèle avec la situation actuelle s’impose....) et Victor Hugo, qui y a son avenue, et dont on doit rappeler sa vision européenne et notamment son magnifique discours de 1849 sur « la paix et les Etats Unis d’Europe ».

Merci à Nice et aux citoyens niçois d’avoir accepté ce label. Monsieur le Maire, c’est un honneur pour moi de vous remettre le manifeste de Ventotene écrit par Altiero Spinelli, en 1941-1942, alors qu’il était dans les geôles mussoliniennes. Ce texte est une des bases du fédéralisme, toujours d’actualité, puisque en 2022, un groupe Spinelli existe au Parlement Européen, composé de plus de 100 membres.

Je suis persuadé que nous pourrons trouver ce texte dans les bibliothèques niçoises, en compagnie, je suis persuadé, de nombreux ouvrages expliquant et débattant de notre Europe citoyenne ! Merci à tous !".

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • URL courte :

Rejoignez l'UEF aujourd’hui

Vous souhaitez une Europe fédérale ? Alors agissez dès maintenant en rejoignant l’Union des fédéralistes européens.

Adhérer à l’UEF-France