Pour lutter contre le terrorisme, le niveau national ne suffit plus

, par Fabien Cazenave

L’Union des Fédéralistes européens salue la grande mobilisation des Français et des Européens dimanche pour la liberté d’expression. Avec l’ensemble des manifestants de notre continent, ce sont 4 millions de citoyens qui ont dit leur refus de céder devant le terrorisme. L’image donnée par tous ces dirigeants européens solidaires faisait du bien en ces temps bien sombres.

Vient maintenant le temps de « l’après », celui où le débat va prendre place entre plus de sécurité ou plus de respect pour les droits individuels dans notre société. Ce seront à nos représentants de trancher. Cependant, l’UEF-France tient à rappeler que le bon niveau pour lutter contre le terrorisme, c’est l’Europe.

Nous saluons, de ce point de vue, les propos du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, déclarant dimanche que ce n’est pas l’échelon national qui est pertinent dans ce combat mais celui européen. Pour mettre en place une politique européenne de sécurité efficace, il ne suffit pas d’une coalition de chefs d’Etats et de gouvernements mais il est nécessaire d’arriver à une véritable Europe politique.

La tuerie du Musée juif de Bruxelles en Belgique a été perpétrée par un Français passé par l’Allemagne avant de partir se réfugier dans le sud de la France. Les terroristes ne pensent plus en terme de nations mais en terme d’Occident et d’Europe dans son ensemble.

La réaction des citoyens partout en Europe doit nous faire prendre conscience que ce combat pour la défense de nos valeurs est commun. Ne réagissons surtout pas pays par pays de manière désordonnée.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :