La voie ouverte vers la révision du Traité ? 9e lettre ouverte aux députés européens - 12 septembre 2011

De tous côtés (politiques, institutionnels, académiques) des appels à une réforme substantielle des dispositions du Traité relatives à la gouvernance économique (inchangées en substance depuis Maastricht) se multiplient.

L’UEF FRANCE se réjouit du rôle créateur de l’« utopie fédéraliste » qui semble à présent inspirer les sources les plus autorisées E au moins sur la question de la solidarité économique et financière des membres de l’UE.

Elle estime que la seule annonce et perspective d’une réforme fondamentale et durable de la gouvernance économique de l’UE contribuerait, en allumant une « lumière au fond du tunnel », à calmer les esprits, à rétablir la confiance de l’opinion publique et celle des milieux financiers responsables, à mobiliser et unir les énergies des États et des Institutions.

L’UEF espère donc que, fidèle à sa tradition de force motrice et innovatrice européenne établie par Altiero Spinelli, le Parlement européen s’engagera délibérément et sans délai dans cette entreprise salvatrice de réforme au nom de l’intérêt général des citoyens qu’il représente.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :