L’Europe dit « Je suis Charlie Hebdo »

, par Fabien Cazenave

L’attentat terroriste perpétré contre la rédaction de Charlie Hebdo choque les citoyens à raison. C’est une attaque directe contre l’une de nos valeurs fondamentales : la liberté de la presse. L’Union des Fédéralistes européens - France adresse ses plus sincères condoléances aux familles des victimes, de Charlie Hebdo et de la Police.

Au-delà de l’équipe de l’hebdomadaire, cette attaque a bien visé tous ceux qui se battent pour la liberté d’expression, fut-ce par le rire, avec une impertinence délibérée et une irrévérence assumée. Le combat doit continuer.

L’UEF-France salue les multiples réactions du président de la Commission européenne, des chefs d’Etats et de gouvernement de toute l’Europe et des eurodéputés. Comme l’a dit Jean-Claude Juncker, après ce drame « les Européens sont Français » après ce drame. Les citoyens européens ont manifesté devant beaucoup d’ambassades françaises pour exprimer leur solidarité. L’espace public européen, trop souvent invisible, a bien apporté la preuve de son existence et cela apporte un peu de baume au coeur en ces temps difficiles. Ceci rappelle aussi aux Français qu’ils sont pleinement Européens.

Les terroristes n’ont pas seulement fait 12 morts et 11 blessés à Charlie Hebdo. Ils ont visé 500 millions de citoyens européens. C’est pourquoi l’UEF-France s’associe pleinement à l’indignation qui s’exprime depuis le drame et nous disons, nous aussi, « Je suis Charlie Hebdo ».

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :