Débat à Lyon : « Réfugiés : crise humanitaire et réponses européennes »

, par Jean-François Richard

Organisé par le Bureau à Marseille du Parlement européen le jeudi 31 mars à la Mairie du 3e arrondissement

Une quinzaine de militants de l’UEF-Rhône-Alpes ont participé jeudi 31 mars à une conférence-débat organisée par le bureau d’information du Parlement européen à Lyon sur le thème « les réponses apportées par l’Union européenne à la crise humanitaire majeure des réfugiés ». Une douzaine d’autres avaient été empêchés.

L’intervention des fédéralistes, et en particulier celle de Jacques Fayette, dans le débat dirigé par Claude Costechareyre ainsi que les propos de l’une des intervenantes, Marie-Laure Basilien-Gainche Professeure des Universités en Droit Public à la Faculté de droit de l’Université Jean Moulin Lyon 3, ont permis de souligner que la solution passait par moins de souveraineté des États-nations et plus de réponses fédérales.

La députée européenne, Sylvie Guillaume, Vice-Présidente du Parlement européen, Groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates (Socialistes) a estimé que « la crise migratoire est un crash-test plus difficile pour l’Union que ne l’était la crise économique » car elle peut mener « à une Europe à plusieurs vitesse voire même à l’explosion ».

Et Marie-Laure Basilien-Gainche d’ajouter « les migrants en situation irrégulières sont un crash-test des valeurs européennes ». Elle a aussi dénoncé l’accord avec la Turquie « un marchandage humanitaire honteux dont la légalité ne tiendra pas. Les cours de justice le feront péter » a-t-elle affirmé.

Mais les intervenants dont Jean-François Ploquin, Directeur général de Forum réfugiés-Cosi, étaient d’accord pour dire « ce n’est pas l’Europe qui a failli mais les États membres. Les réponses qu’ils ont fait adopter sont toutes mauvaises car elles ont fait apparaitre l’Europe, comme incapable d’intégrer deux personnes par mille habitants ».

À l’occasion de cette manifestation les fédéralistes ont également brièvement pu aborder avec Mme. Sylvie Guillaume et divers représentants associatifs notamment de la CIMADE et du Forum réfugiés-Cosi de la journée de réflexion que l’UEF RA envisage d’organiser à Lyon au 2e semestre 2016. Par ailleurs Mme. Sylvie Guillaume Vice-présidente du Parlement européen a confirmé à Jean-Francis Billion qu’elle renouvelait son engagement pour la Pétition New Deal 4 Europe qui demande au Parlement européen d’apporter davantage de ressources budgétaires au développement durable, à l’emploi et à la sécurité.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :