Cadre financier pluriannuel : l’UEF soutient le Parlement Européen Communiqué du 9 février 2013

L’Union des Fédéralistes Européens - France soutient pleinement la position prise par les principaux groupes politiques du Parlement Européen et par le président de sa commission des budgets, Alain Lamassoure, face au résultat des délibérations du Conseil européen du 9 février 2013 sur le cadre financier pluriannuel 2014/2020.

L’UEF-France considère que les Chefs d’État et de Gouvernement ont failli à leur responsabilité collective en adoptant, dans des conditions déplorables, une proposition de compromis inadaptée aux besoins de l’Union pour les sept prochaines années.

L’UEF-France déplore l’image détestable donnée à l’opinion publique par le Conseil européen dont chaque membre apparaît uniquement soucieux des intérêts nationaux immédiats.

L’UEF-France invite le Parlement Européen à ne pas donner son approbation à la proposition du Conseil européen du 9 février 2013.

L’UEF-France incite au contraire le Parlement Européen à poursuivre les négociations afin d’obtenir du Conseil européen les modifications qui lui semblent indispensables pour préserver l’intérêt collectif des citoyens dont le Parlement est le garant.

Dans ces circonstances difficiles mais cruciales pour l’avenir de l’Union, l’UEF-France appelle toutes les organisations pro-européennes à manifester publiquement leur soutien à la position prise par le Parlement Européen, jusqu’à l’obtention d’un cadre financier adéquat.

L’UEF-France estime d’autre part que l’échec du 9 février 2013 démontre la nécessité de modifier la procédure d’adoption du cadre financier pluriannuel.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :