Européaniser les élections européennes - ou comment contribuer à combler le « déficit démocratique » de l’UE Conférence de Pierre Jouvenat. Samedi 13 juin 2015 à Lyon.

, par Pierre Jouvenat

Si « déficit démocratique » il y a, il ne faut pas incriminer les seules institutions européennes et leur fonctionnement. La société civile européenne demeure embryonnaire. Les élections au Parlement européen étant la principale occasion donnée au citoyen de s’exprimer, il est important de capitaliser sur cet événement.

Le Parlement européen est élu au suffrage universel depuis 1979, et pourtant peu nombreux sont les électeurs conscients des enjeux de cette élection. La cause est double : des campagnes électorales menées par les partis nationaux, largement centrées sur des considérations nationales, et une couverture médiatique qui ne fait guère mieux.

La Commission des Affaires institutionnelles du Parlement étudie actuellement plusieurs pistes de réforme de la loi électorale, allant de la simple information sur les affiliations entre partis nationaux et européens jusqu’à la circonscription unique européenne avec des listes transnationales. Dans tous les cas, une véritable démocratie européenne suppose un rôle accru des partis politiques européens, ce qui selon les dernières nouvelles semble loin d’être acquis.

L’orateur : Pierre Jouvenat

Originaire de Suisse, État fédéraliste s’il en est mais absent de la construction européenne, Pierre Jouvenat a fait carrière dans les organisations internationales de Genève pour aider les pays en développement, par l’assistance technique, à tirer le meilleur parti des accords commerciaux. Aujourd’hui naturalisé français, il a été frappé par les dysfonctionnements des élections européennes.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :