Suivi de la COP 21, conférence à Paris le 16 février Mardi 16 février 2016, 19h30-21h avec Alberto Majocchi, Aurélie Ceinos et J.-F. Billion

Mardi 16 février à Paris, se tiendra à l’initiative de la commission "fédéralisme mondial" de l’UEF-France une conférence-débat sur le « Suivi de la COP 21. Quel rôle pour l’Union européenne et les Nations unies ? ».

Des enjeux globaux rendent la prise de décision au niveau international de plus en plus nécessaire. Quels sont les processus de décision ? Quels sont les acteurs ? Quels sont les défauts ? Les négociations sur le climat (COP21) qui se sont tenues à Paris en décembre 2015 et qui s’inscrivent dans un processus long de négociations des Nations Unies sur le changement climatique, serviront d’exemple pour regarder de plus près le fonctionnement des Nations Unies, le rôle et le fonctionnement de l’UE et pour débattre du potentiel pour améliorer ces processus à l’avenir.

Soirée introduite par Jean-Francis BILLION, animateur de la commission politique « fédéralisme mondial » : sur le thème « Fédéralisme, lutte pour l’environnement et démocratie internationale »

Intervenants :

  • Alberto MAJOCCHI, professeur de finances publiques à l’université de Pavie
  • Aurélie CEINOS, CARE France, responsable changement climatique

Mardi 16 février 2016, 19h30-21h
Fondation Charles Léopold Mayer (FPH)
38, rue Saint-Sabin 75011 Paris
(au fond de la cour - salle au rez-de-chaussée)
Métro Chemin Vert (8), Bréguet-Sabin (5) ou Bastille (1, 5, 8)

Voir l’événement sur Facebook

Merci de nous confirmer votre participation.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

P.-S.

Alberto Majocchi

Alberto Majocchi est professeur de finances publiques à l’Université de Pavie. Il a enseigné à l’Université de Venise-Ca’ Foscari, Varese et Castellanza et en 1992-93 à l’université de Leuven. Il fut professeur invité aux universités de Cambridge et de York.

En 1991-93 il travailla comme expert national à la direction de l’environnement de la Commission européenne à Bruxelles. En 1995, il fut nommé conseiller économique au ministère de l’environnement à Rome.

En 1993 il fit partie d’un groupe d’experts chargés par la Commission européenne de préparer un rapport sur les finances publiques européennes dans la perspective de l’Union monétaire.

En 1994 il présida un groupe chargé par le ministre des finances italien de préparer une réforme du système fiscal.

De 2003 à 2010 il fut président de l’Institute for Studies and Economic Analysis (ISAE) à Rome.

Il est aujourd’hui vice-président du centré d’étude du fédéralisme (Turin), membre du directoire de la Banca Popolare Commercio e Industria.

Ses principaux sujets d’intérêt scientifiques sont la politique économique européenne, le budget européen, le fédéralisme fiscal et les taxes environnementales.

Aurélie Ceinos

Aurélie Ceinos accompagne l’intégration de la thématique Changement climatique dans l’ensemble des projets CARE France et suit les programmes liés à la Réduction des Risques de Catastrophes.

Lire un entretien avec Aurélie Ceinos sur la COP21